Accueil > En cours > C’est moi, ou bien il y a comme une odeur de lapin crevé, là ?

C’est moi, ou bien il y a comme une odeur de lapin crevé, là ?

lapin en suédois, c'est "kaniner", presque une anagramme avec trois consonnes en trop

Patrick Villecourt, a.k.a. Factotum-man, pour être homme de l’ombre, n’en est pas moins photographe, soit étymologiquement « écrivain de lumière ».

Le prochain livre extrait du Fond du Tiroir créditera, enfin, Patrick en tant que co-auteur à part entière (comme s’il n’avait rien fait sur les trois premiers), puisque ses photographies, ainsi que sa conception graphique, donneront à l’objet sa tenue, son fil, son liant, sa colonne vertébrale, ses grandes oreilles et ses yeux rouges, comme vous voudrez.

Mandaté par le FdT en vue de la confection de ce projet spécifique, Patrick s’en fut un beau matin en repérages sur le parking du magasin IKEA. Ce qu’il vit là-bas ? Du jaune, du bleu, et un lapin écrasé sur la chaussée. Attention, petit lapin ! Ne va pas acheter tes meubles chez IKEA ! Rentre vite dans ton terrier ! Ah, zut, trop tard…

Cette photo ne rentrait pas dans le livre, mais je l’ai trouvée belle quand même, oh, à sa façon, modeste et baudelairienne, tellement juste dans son propos qu’il vaut mieux en blaguer, enfin chacun ses goûts, alors je la publie sur le blog.

Et qu’est-il, au fait, ce quatrième Fond de tiroir qui sent bizarre ?

L’ouvrage s’intitule J’ai inauguré IKEA. Il coûte 4 euros, presque rien, parce que c’est un petit texte (à peine plus long que le Flux), mais voici, en vérité, un ouvrage fort curieux. Il vous sera livré figurez-vous en un paquet plat, sous la forme d’une seule feuille de très grand format et de très belles couleurs, complet de son mode d’emploi (pas en suédois) et de ses deux attaches parisiennes, que vous pourrez plier, couper, monter et lire confortablement à la maison, en poussant des jurons ad libitum si, le cas échéant, l’accompagnement de jurons agrémente avec profit votre pratique du bricolage téléguidé.

Le livre (appelons-le « livre », même si c’est pure convention) étant actuellement chez l’imprimeur, vous pouvez d’ores et déjà nous le commander. Pas ici, malheureux ! Rendez-vous là, plutôt ! Aucune odeur de bête crevée, chez nous !

  1. alice vigne
    23/03/2009 à 19:13 | #1

    Tu as oublié de préciser ce qui te fera en vendre le plus !!!!!!!!!!!!!! :
    Pour 50 « J’ai inauguré IKEA », une agrafeuse est
    OFFERTE !

  2. Alinoé
    14/04/2009 à 19:04 | #2

    Cette photo me fait penser de façon irrésistible tout d’abord au « lièvre de Vatanen » d’Arto Paasilinna (bon d’accord ça se passe en Finlande, et c’est un lièvre et il se fait heurter en forêt, mais les associations d’idées ça marche comme ça).

    Et puis aussi à « la beauté des loutres » d’Hubert Mingarelli, car peu de temps après avoir lu ce livre, j’ai vu un mouton tombé du camion sur la rocade Sud (de Grenoble).

    Si on en croit les signes, cela veut-il dire que je dois me procurer « J’ai inauguré Ikéa » ?

  1. Pas encore de trackbacks

*