Coucou, je suis là !

Gustave Moreau, L’Apparition, 1876 (Musée d’Orsay)

Prochaines apparitions publiques :

* Vendredi 1er avril 20h, lecture musicale de Construire un feu (Jack London) avec Olivier Destéphany à la contrebasse. Spectacle en appartement à Grenoble, 170 Galerie de l’Arlequin, aux bons soins de M. Christophe Sacchettini. Vous êtes intéressé ? Contactez-moi !

* Vendredi 1er au lundi 4 avril : Chansons à manger sur place ou à emporter, ateliers de création de chansons avec Marie Mazille, ici et là à Grenoble à l’invitation du Printemps du Livre.

* Du 24 au 30 avril : ENFIN ! Le stage Création de chansons, que je co-anime avec Marie Mazille aux bons soins de Mydriase, reporté deux ans de suite pour cause de maudit virus, aura lieu à Bourgoin-Jallieu.

* Jeudi 5 mai à partir de 18h : rencontre + dédicace + atelier d’écriture + apéro, en la bibliothèque de mon village, aux Saillants-du-Gua.

* Dimanche 18 septembre, Goya, monstres et merveilles : à la faveur des journées du patrimoine, le spectacle autour de Goya et de la musique espagnole, en trio avec Christine Antoine et Bernard Commandeur sera enfin créé.

  1. Christophe Lefebvre
    30/03/2020 à 21:32 | #1

    oh ! la dernière fois que j’ai croisé Gustave Moreau, c’était dans les pages d’À Rebours.
    Des Esseintes nous avait déjà tout expliqué des avantages et des inconvénients du confiné.

*