Coucou, je suis là !

Gustave Moreau, L’Apparition, 1876 (Musée d’Orsay)

Prochaines apparitions publiques :

* Vendredi 27 janvier, 20h, au domicile de l’aimable et génial François Fourel : création mondiale du concert en duo Wolfganga Mazille & Victor Vigne chantent leurs pires tube. On n’est pas à l’abri d’un sommet de n’importe quoi, ou plusieurs.

* Samedi 1er avril, jour de la grosse blague et 3e anniversaire de la mise en ligne du tout premier épisode d’Au Premier jour de la Confine. On le joue sur scène mais on ne sait pas encore où.

* Du dimanche 16 au samedi 22 avril 2023 : La seconde édition du stage Création de chansons, que je co-anime avec Marie Mazille aux bons soins de Mydriase, aura lieu à Bourgoin-Jallieu.

* Dimanche 19 mars à 18h : suite de la tournée Goya, Monstres et merveilles, toujours avec Christine Antoine au violon/Bernard Commandeur au piano et aux arrangements. Mais je ne sais plus l’endroit.

* Samedi 25 mars à 20h : suite de la tournée Goya, Monstres et merveilles, toujours avec Christine Antoine au violon/Bernard Commandeur au piano et aux arrangements. Ah, là au moins je connais l’endroit, rue Nicolas-Parent à Chambéry.

* Dimanche 23 avril 2023 à 11h (suivi de l’apéro) : suite de la tournée Goya, Monstres et merveilles, au château de Seyssins.

  1. Christophe Lefebvre
    30/03/2020 à 21:32 | #1

    oh ! la dernière fois que j’ai croisé Gustave Moreau, c’était dans les pages d’À Rebours.
    Des Esseintes nous avait déjà tout expliqué des avantages et des inconvénients du confiné.

*