Coucou, je suis là !

Gustave Moreau, L’Apparition, 1876 (Musée d’Orsay)

Prochaines apparitions publiques :

* samedi 26 juin, 14h-19h : attention grande première, inauguration officielle d’Ainsi parlait Nanabozo ! Rencontre dédicace à la librairie Les Modernes, Grenoble.

* dimanche 27 juin, 11h, Venon : nouvelle représentation, par les six virtuoses du Jardin Musical plus moi-même au tambourin et au micro, du spectacle Les Tubes du baroque.

* jeudi 19 août, 19h : nouvelle représentation de notre visite guidée du 170 galerie de l’Arlequin, grenoble, totalement débile mais rigolote avec Marie Mazille et Adeline Guéret dans le cadre de la sortie de leur album génial, À la verticale, à l’horizontale !

* samedi 4 septembre (date reportée plusieurs fois pour cause d’été pourri) : atelier d’écritures de chansons express, avec Marie Mazille et son grand orchestre (non, juste son accordéon, en fait), Echirolles. On appelle ça Chansons à manger sur place ou à emporter, car c’est idiot et ça nous fait rire.

* lundi 6 septembre, 13h30, au Théâtre Nouvelle Génération de Lyon : participation à la « rentrée des auteurs » d’Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture, pour une présentation d’Ainsi parlait Nanabozo.

* Mardi 7 décembre, 19h, l’Odyssée, Eybens (38) : Construire un feu de Jack London, lecture musicale.

* dimanche 16 janvier 2022, Grenoble, temple protestant : accompagnement (au tambourin) et présentation du concert Les Tubes du baroque par Le Jardin Musical.

  1. Christophe Lefebvre
    30/03/2020 à 21:32 | #1

    oh ! la dernière fois que j’ai croisé Gustave Moreau, c’était dans les pages d’À Rebours.
    Des Esseintes nous avait déjà tout expliqué des avantages et des inconvénients du confiné.

*